Dr. Franois Bourdeau

POURQUOI CHOISIR
LES IMPLANTS DENTAIRES

Il y a à peine quelque temps, la perte des dents était considérée comme une chose normale. Ainsi, de nombreuses personnes ont subi les conséquences de cette ancienne croyance et doivent vivre avec les répercussions physiques et psychologiques liées à l’absence d’une, de plusieurs ou encore de toutes leurs dents.

Heureusement, il en va tout autrement aujourd’hui!

Le remplacement efficace des dents perdues a toujours été l’une des préoccupations essentielles de la dentisterie. Par ailleurs, la recherche a progressé de façon spectaculaire au cours des dernières décennies. Les techniques et les matériaux permettant d’adjoindre aux maxillaires des éléments synthétiques, pouvant remplir les fonctions qui étaient auparavant réservées aux dents naturelles, sont maintenant bien en place et fort évolués.
 

30 ans

Consquences de la perte de dents - 30 ans

55 ans
Consquences de la perte de dents - 55 ans
Évolution morphologique
et transformation du visage d’une personne édentée sur une période de 25 ans
 

Que se passe-t-il lorsque l’on perd ses dents? 

Cette courte question entraîne une réponse assez élaborée... 

Lorsque des dents sont extraites, il y a également perte d’une bonne partie de la matière osseuse qui maintient les dents en place. 

En effet, une fois les dents enlevées, l’os qui les entoure va rapidement se résorber et perdre de son volume. Les racines dentaires transfèrent naturellement les forces masticatoires aux os des maxillaires, leur procurant la stimulation nécessaire à une constante reconstruction. Si ces racines sont absentes, l’os ne fait plus «d’exercice» et ce volume perdu devra être remplacé, soit par une prothèse plus volumineuse, soit par une greffe osseuse de reconstruction. Ce facteur aura d’ailleurs un impact important sur le choix du traitement qui sera suggéré à un client.

 

Mchoire avec dents naturelles
Mâchoire avec
dents naturelles
10 ans aprsl’extraction des dents
10 ans après
l’extraction des dents

L’usure causée par le port d’une prothèse dentaire amincit l’os de la mâchoire qui soutient la gencive.
 
Extraction de toutes les dents
Extraction
de toutes les dents
30 ans aprs l’extraction des dents
30 ans après
l’extraction des dents

L’amincissement de l’osde la mâchoire, qui soutient la gencive, dû au port d’une prothèse dentaire sans support


Mes prothèses classiques ne peuvent-elles pas jouer
le rôle de mes vraies dents?

Les prothèses classiques prennent appui sur les gencives et ne peuvent engendrer la reconstruction osseuse permanente prévue par la nature. Les maxillaires se résorbent et s’affaissent donc progressivement. Cette perte osseuse peut entraîner un déséquilibre qui provoque des tensions et des relâchements anormaux sur les muscles du visage et du cou. Cela explique l’apparition graduelle des douleurs faciales et cervicales. 

C’est la raison pour laquelle les personnes édentées semblent vieillir plus rapidement que les autres. Leurs lèvres s’enfoncent et leur menton est projeté vers le nez à cause du manque de tonus requis pour maintenir le délicat équilibre de la morphologie faciale. Les prothèses partielles peuvent aussi entraîner des dommages; le même phénomène de résorption osseuse survient, privant les dents environnantes de support. Le mouvement de la prothèse durant la mastication finit par affecter les dents adjacentes et peut, à la longue, causer la perte de celles-ci.

L'ACTION DES IMPLANTS DENTAIRES

Les implants dentaires peuvent-ils remplir le rôle des dents naturelles?

Les implants dentaires s’intègrent à l’os maxillaire et reproduisent l’action des racines dentaires. En plus d’assurer une stabilité parfaite à la prothèse fixe ou amovible, l’implant stimule à nouveau les cellules osseuses qui cessent alors de s’atrophier. La mâchoire peut donc maintenir son volume et son intégrité. La musculature et l’articulation retrouvent un environnement dentaire stable, favorisant un retour à l’équilibre musculaire, articulaire et facial. 

 

Mais en fait, qu’est-ce qu’un implant dentaire?

Il s’agit d’une tige métallique soit de titane, soit de titane recouvert d’un matériel biocompatible, qui a la capacité de se lier de façon naturelle à votre os existant et dont l’aspect rappelle celui d’une vis. Les implants sont mis en place au niveau de votre mâchoire et après quelques mois de guérison (généralement de 3 à 8) ils peuvent remplacer vos racines naturelles et soutenir une prothèse partielle ou complète ou encore, une seule dent.

Prothse amovible : 4 implants
Prothèse amovible : 4 implants

Le support des forces masticatoires,
assuré par quatre implants, est de 80%.
Le confort et la qualité de mastication
en seront grandement améliorés.
Prothse amovible : 5 implants
Prothèse amovible : 5 implants

Comme vous pouvez le constater, cinq implants
constituent la solution idéale. Répartis de façon à
préserver les nerfs qui relient la gencive à la lèvre inférieure,
ils absorbent 100 %  de la pression exercée par la mastication
et transfèrent ces forces à l’os du maxillaire qui cessera
dès lors de s’atrophier. La structure du visagese trouve
restaurée et de plus, le patient bénéficie d’une dentition
aussi esthétique et fonctionnelle que celle dont la nature
l’avait autrefois pourvu.
Prothse amovible du haut soutenue par 8 implants
Prothèse amovible du haut
soutenue par 8 implants

Ici, huit implants osséointégrés supportent
la barre de soutènement de la prothèse.
Les implants supporteront 100% des forces
masticatoires et le palais se trouvera dégagé.

DIFFÉRENTS TYPES DE PROTHÈSES FIXES SUR IMPLANTS

Remplacement d’une incisive
Remplacement  d’une incisive
Plusieurs remplacements uniques
Plusieurs remplacements
uniques
Prothse suprieure complte
Prothèse supérieure complète
Libération du palais
Remplacement partiel
Remplacement partiel
Prothse infrieure complte
Prothèse inférieure complète
Rééquilibre osseux

 

Mes prothèses seront-elles fixées à mes implants ou pourrais-je les enlever au besoin?

Évidemment, s’il ne manque qu’une ou que quelques dents, la prothèse sera fixée aux implants. Dans les cas de prothèses complètes, lorsque toutes les dents sont perdues, les deux possibilités sont valables. Différents éléments guideront votre choix vers l’une ou l’autre de ces options. Le volume osseux résiduel, l’esthétique et la facilité de l’hygiène ne sont que quelques-uns de ces facteurs.

La pièce fixe est supportée à 100 % par les implants. Elle n’entre généralement pas en contact avec la muqueuse. C’est évidemment une pièce très stable. La pièce amovible quant à elle est soutenue à la fois par les implants et la gencive. 

 

Des solutions pour la vie : les prothèses fixes

Quelques indications supplémentaires au sujet des prothèses fixes

Les prothèses fixes peuvent être utilisées pour remplacer toutes les dents, mais aussi parfois pour remédier à l’absence d’une ou de quelques dents.

Les implants dentaires ont permis à de très nombreuses personnes de redécouvrir le plaisir de déguster de la nourriture, de sourire, de parler, de pratiquer certains sports et même de dormir sans se préoccuper de leurs prothèses. La parfaite stabilité des prothèses, qui libèrent les muqueuses buccales, permet de redécouvrir le goût des aliments en même temps qu’un confort dans toutes les circonstances de la vie.

En ralentissant le processus d’affaissement de la structure osseuse et musculaire du visage, les implants dentaires permettent d’améliorer l’aspect esthétique de ceux et celles qui souffrent des conséquences de l’atrophie de leurs maxillaires. En effet, l’action des implants aide à préserver et souvent à restaurer l’apparence faciale.

Il faut toutefois répéter ici que l’obtention d’un aspect esthétique parfait passe parfois par la reconstruction de l’os qui entourait la dent initialement. Chaque cas doit être évalué individuellement.

 

 

Solution Web PME, propuls par Megavolt